Recherche dans la doctrine et l'information juridique pertinentes pour le Québec
 
 
 
 
 
 
 
 

Contenu | Conseils de recherche | Affiner la recherche | Rechercher dans la page | Mise en garde

     Moteur de recherche Google ciblant la doctrine et l'information juridique     


CONTENU     

Ce moteur de recherche est unique! Vous ne trouverez nulle part ailleurs un outil semblable qui permet de faire une recherche par mots clés dans Internet ciblant exclusivement la doctrine et l'information juridique grand public pertinentes sur le territoire québécois.

Il a été conçu avec l'outil Google Co-op qui permet à n'importe qui d'utiliser la puissance du moteur de recherche Google en ciblant exclusivement un ensemble de documents sélectionnés par le concepteur. Dans le cas présent, j'ai soigneusement sélectionné des sites web comportant de la doctrine et de l'information juridique grand public crédibles et pertinentes sur le territoire québécois. L'ensemble doit regrouper plus de 10,000 documents accessibles gratuitement en texte intégral.

Les documents que l'on trouvera sont des capsules d'information, des chroniques juridiques, des bulletins publiés par des cabinets, des articles de doctrine, des textes de conférence ainsi que des mémoires présentés devant différentes instances. Ces textes sont publiés gratuitement sur Internet par des cabinets d'avocats et de notaires, des éditeurs juridiques, des associations professionnelles de juristes, des centres de recherche, des institutions d'enseignement, des organismes gouvernementaux et d'autres personnes physiques ou morales ayant des activités juridiques au Québec.

REMARQUE : Si vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchez, vous pouvez aussi faire une recherche dans la Collection de droit de l'École du Barreau du Québec diffusée gratuitement dans la collection Juribistro Concerto (doctrine) sur le site du CAIJ.

CONSEILS DE RECHERCHE     

Comme il s'agit d'un moteur de recherche Google, je vous conseille vivement de lire les conseils de recherche donnés par Google pour utiliser celui-ci efficacement. Je vous rappele toutefois brièvement les règles suivantes :

Google vous permet d'interroger son moteur de recherche à partir de mots clés simples et ce, tant en anglais qu'en français. Vous devez écrire exactement le mot que vous recherchez (Ex: "cheval" ne trouvera pas "chevaux"). Pour que Google cherche toutes les variantes d'un mot, entrez les formes qui vous intéressent en mettant l'opérateur OR entre les mots. Exemple : cheval OR chevaux. Il faut absolument écrire l'opérateur OR en lettres majuscules.

Lorsque vous écrivez deux mots ou plus, Google repérera les pages web qui comportent tous ces mots, mais pas celles comportant seulement un des mots.

Si vous recherchez une expression exacte, mettez-la entre guillemets (ex: "vice caché").

Pour ne rien oublier: "vice caché" OR "vices cachés"

AFFINER LA RECHERCHE     

Lorsque les résultats de votre recherche apparaissent, il vous est offert en option d'affiner la présentation de ceux-ci. Vous pouvez demander que les résultats de recherche vous soient présentés en priorisant soit les sites pour juristes soit les sites contenant de l'information juridique grand public.

RECHERCHER DANS LA PAGE     

Lorsque vous consulter le texte intégral d'un document que vous avez repéré, vous pouvez rapidement voir à quel endroit se trouve dans ce document un mot clé que vous avez recherché en utilisant la fonction "Rechercher dans la page". Il est extrêmement important d'apprendre à utiliser cette fonction très simple, mais fort utile.

MISE EN GARDE     

La loi change parfois rapidement ainsi que la jurisprudence qui l'applique et l'interprète. Il faut donc être conscient qu'un texte de doctrine ou de vulgarisation juridique fait toujours un portrait du droit applicable à une époque donnée. Plus un texte de doctrine est ancien, plus il devient nécessaire de vérifier si des lois ou de la jurisprudence subséquentes ont changé les règles applicables. Pour obtenir des conseils ou des avis juridiques se rapportant à une situation particulière, il est nécessaire de consulter un avocat ou un notaire.



©Réalisé par Me Marco Rivard
Première publication le 15 janvier 2007
Dernières modifications le 15 janvier 2007
Tous droits réservés